Avec le soutien du
AFRHC-1895
Parution du 82e numéro de 1895 revue d’histoire du cinéma
par leossme@hotmail.com

Le dernier numéro de 1895 revue d’histoire du cinéma (n°82, été 2017) aborde la question des techniques cinématographiques désormais au cœur de la réflexion sur les images née des transformations technologiques.

Benoît Turquety pose un certain nombre de balises méthodologiques. Maria Tortajada étudie la machine « cinéma » dans la pensée de Bergson et celle de Marcel L’Herbier. Les appareils Lumière sont examinés par Laurent Mannoni et la caméra Eclair 16 mm par Vincent Sorrel. André Gaudreault et Solène Secq de Campos Velho s’attachent au passage des halogénures d’argent aux pixels dans la restitution du mouvement dans la technologie numérique. Santiago Hidalgo et Louis Pelletier examinent le passage de l’immobilité photographique au mouvement des photogrammes dans les premières projections du cinématographe. Dans la partie Archives, Laurent Le Forestier revient sur un film « pivot » des premiers temps, Life of an American Fireman (Porter, 1903) et François Albera sur l’expérience d’écran divisé imaginée par Claude Autant-Lara en 1929 avec son adaptation de Construire un feu de Jack London. L’ensemble des gouaches préparatoires au film est publié pour la première fois dans un cahier couleur. Les rubriques d’actualité des livres, revues, DVD, colloques et journées d’études forment la dernière partie du numéro.

Disponible ici : http://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100705270

1ère et 4ème de couverture en pièce jointe à cette annonce.

Sommaire :

Benoît Turquety, « Propositions pour une histoire des techniques au cinéma ».

Point de vue  
Maria Tortajada, « Etre dans la machine, une posture moderne. Dispositifs cinématographiques de Bergson à L’Herbier ».

Études 
André Gaudreault et Solène Secq de Campos Velho, « La stochastique des cristaux d’halogénure d’argent : l’histoire particulièrement mouvementée des procédés de restitution du mouvement en matière de cinématographie » ;
Laurent Mannoni, « Les appareils cinématographiques Lumière » ;
Louis Pelletier et Santiago Hidalgo, « lemystère du “grand tableau gris” : l’animation des images fixes dans les premières projections cinématographiques » ;
Vincent Sorrel, « L’invention de la caméra Eclair 16 : Chronique d’un mythe ».

Archives 
Laurent Le Forestier, « La dimension attractionelle de Life of an American Fireman réenvisagée à partir de quelques documents inédits» ;
François Albera, « L’écran divisé de Construire un feu de Jack London dessiné par Claude Autant-Lara » ;

Cahier couleur 
Pour le centenaire de Jack London – Construire un feu par Autant-Lara

Chroniques
Comptes rendus de livres, DVD et revues
Comptes rendus de festivals, journées d’étude, colloques, expositions

fichier joint n°1

Panier